Dans la peau d’un psy Impressions de séances de psychothérapie.

Share on facebook
Share on linkedin

Tables des matières

J’ai un coup de cœur, je voudrais saluer ici le livre de Marie-Véronique Clancy gestalt-thérapeute à Marseille : Dans la peau d’un psy, Impressions de séances de psychothérapie chez l’Harmattan.

Marie-Véronique écrit depuis longtemps, depuis toujours… Son premier livre est, à mes yeux, bien plus que « des impressions » d’une psy très engagée, très gestaltiste, pleine d’humanité, tout en finesse et simplicité, c’est un très beau témoignage au travers de six vignettes de séances de psychothérapie en individuel et en groupe.

On parle souvent de ce que vit le patient. Ce témoignage est du côté du psy, de ce qu’elle sent pendant les séances, ce qu’elle pense, ce qu’elle oublie, ce qu’elle dit et ce qu’elle tait, ce livre m’a donné envie d’en parler autour de moi.

Séances de psychothérapie interactive, humaniste au cours desquelles Marie-Véronique nous livre ses plus intimes ressentis au contact de ses patients et patientes au cours de bribes de séances. Elle évoque aussi le groupe, ce qu’on y fait, ce qui s’y dit, comment ça pleure et ça rit… J’ai partagé ce livre avec les participants de mon propre groupe continu, participants qui sont aussi mes patients. Car nos patients, dans l’ignorance de ce qu’est un groupe, en ont souvent peur, sont très inquiets avant leur venue au groupe, ne sachant pas bien ce qui va s’y passer et s’y vivre. Or l’auteure nous en donne un clin d’œil éclairant et rassurant.

De même, ce livre est à mettre entre les mains des jeunes thérapeutes et des étudiants ou personnes en formation puisqu’il évoque le quotidien d’une psy aux prises avec ses doutes, ses agacements, ses peines et ses joies, il est donc riche d’enseignement.

Enfin, j’ai eu beaucoup d’intérêt quant au processus de la création d’écriture chez Marie-Véronique Clancy : comment elle a écrit, assemblé, imaginé, choisi… tout en gardant l’anonymat des personnes dont elle parle, la confidentialité étant de mise dans notre travail, elle a recréé vraiment l’atmosphère d’une séance ainsi que les contours et couleurs d’une personne venue la voir avec telle ou telle problématique. Elle a assemblé, comme dans un étrange patchwork fait de réalité et d’imaginaire. Une aventure pour elle et pour nous !

Beaucoup de présence dans ce texte, on y découvre une psychothérapie pour tous et toutes, à portée de tous et toutes, à visage humain ! Pleine de joie et pas seulement un lieu de souffrance et de peines…

Respect et Bravo !

« Dans la peau d’un psy Impressions de séances de psychothérapie. Éditions L’Harmattan, Marie-Véronique Clancy-Brunot. », Gestalt, 2014/1 (n° 44), p. 188-188. DOI : 10.3917/gest.044.0188. URL : https://www.cairn.info/revue-gestalt-2014-1-page-188.htm